La caborne marquée « BJ » de Saint-Romain-au-Mont-d’Or

La description de cette caborne à la voûte semi-effondrée témoigne de la fragilité mais aussi de la datation délicate de ces ouvrages de pierre sèches, si répandus dans le massif du Mont d’Or au nord-ouest de Lyon. En l’absence de millésime, les marques des tailleurs de pierre, si elles sont des indices précieux, ne peuvent à elle seules garantir une époque de construction exacte, tant les remaniements et les matériaux en remploi sont fréquents sur ces constructions modestes.

Retrouvez ci-dessous l’article en version intégrale au format .pdf

caborne BJ v6

Publicités

Auteur : lucbol

Luc Bolevy est l'auteur du livre "le Mont d'Or lyonnais, petit et grand patrimoine" paru en novembre 2015 aux Editions du Poutan (www.poutan.fr) Il publie régulièrement des articles sur le blog "les cahiers du Mont d'Or", dont il est cofondateur avec Pierre de Laclos. (https://lescahiersdumontdor.wordpress.com/)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s