Visite d’une galerie de captage de la Fréta, à Saint-Romain-au-Mont-d’Or

Le domaine de la Fréta figure parmi les belles demeures de Saint-Romain-au-Mont-d’Or. Ce lieu d’exception fut la propriété d’un célèbre explorateur du XVIIIème siècle, Pierre Poivre.

Natif de Lyon, Pierre Poivre fut horticulteur, botaniste, agronome, missionnaire et administrateur colonial français. Pierre Poivre acquiert la propriété de la Fréta en 1758 qu’il fait aménager très probablement par Soufflot. Anobli en 1766, il s’installe définitivement à Saint-Romain en 1772 à l’age de 53 ans, à son retour des colonies après de nombreuses années à développer la culture des épices dans l’archipel des Mascareignes (Ile Maurice, la Réunion…).

Le domaine de la Fréta, propriété privée, possède encore de grands jardins aménagés à cette époque. Nous avons eu la chance de pouvoir visiter une galerie souterraine présente au droit de la terrasse principale, avec l’autorisation des propriétaires actuels.Retrouvez sur ce lien le compte-rendu de cette visite et des relevés réalisés : galerie Freta v.4.

Pour mémoire, lien vers le site de Jean Paul Morel au sujet de Pierre Poivre et la Fréta.

Publicités

Auteur : lucbol

Luc Bolevy est l'auteur du livre "le Mont d'Or lyonnais, petit et grand patrimoine" paru en novembre 2015 aux Editions du Poutan (www.poutan.fr) Il publie régulièrement des articles sur le blog "les cahiers du Mont d'Or", dont il est cofondateur avec Pierre de Laclos. (https://lescahiersdumontdor.wordpress.com/)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s