À propos

Luc Bolevy et Pierre de Laclos consacrent une partie de leur temps libre à parcourir le massif du Mont d’Or lyonnais, à la recherche des traces du passé, telles que roches gravées, cabornes, vestiges de l’aqueduc romain du Mont d’Or, tunnels de carriers, et marques laissées par les tailleurs de pierre…

Ingénieur territorial en environnement, Luc Bolevy s’intéresse non seulement aux questions de patrimoine naturel mais également à la richesse du patrimoine bâti du Mont d’Or lyonnais. En 2006, il suit sur son temps libre des cours de guide-conférencier des villes et pays d’art et d’histoire (VPAH) organisés par la DRAC Rhône-Alpes et l’ALPARA. Depuis 2012, il participe aux chantiers de restauration et de mise en valeur de l’association des lavoirs et du petit patrimoine du Mont d’Or. Il est l’auteur du livre « le Mont d’Or lyonnais, petit et grand patrimoine » paru en 2015 aux Editions du Poutan.

Ingénieur en travaux publics, Pierre de Laclos crée en 2013 la page Facebook « Mont d’Or » pour faire partager la richesse patrimoniale de ce massif relativement préservé au Nord de Lyon. Depuis 2014, il est à l’initiative avec l’aide de Luc Bolevy, d’un jeu libre et gratuit, le Muratori Code. Ce jeu qui utilise l’histoire et le patrimoine local, consiste à valider des épreuves en résolvant des énigmes et en se rendant à certains endroits du Mont d’Or, un mélange de « Da Vinci Code » sur fond de relique sacrée défendue par les Muratori (tailleurs de pierre) du Mont d’Or.

4 réflexions sur « À propos »

  1. Bonjour,
    C’est au sujet de la pierre dit « fendue du chemin de Narcel, » il me semble qu’ elle vient de plus haut ( 6 m) de dénivelé sur le talus il y a un groupe de pierres identiques peut-être un ensemble mégalithique. Une semble avoir 3 points !

    Dans les monts du Lyonnais il y a des sites où comme possible ici, une pierre est déplacée.

    J'aime

  2. Bonjour,
    Merci et félicitations pour votre travail. Comment mettre en valeur ce patrimoine, assez ignoré? Malgré les risques que vous signalez à maintes reprises et malgré les contraintes juridiques ( propriétés privées) comment rendez possible la découverte de ce patrimoine? Ne peut-on pas imaginer avec les précautions nécessaires une documentation pour rendez visibles des points remarquables? Ne peut-on pas imaginer un chemin de l’aqueduc même si ce sentier s’écarte parfois de l’ouvrage. Un balisage ne serait-il pas envisageable?
    Cordialement.
    Michel Deprost

    J'aime

    1. Bonjour,
      Merci pour vos encouragements. Le travail de balisage revient aux communes ainsi qu’au Syndicat Mixte des Monts d’Or (http:montsdor.com) qui oeuvre avec ses moyens propres mais aussi en partenariat avec des association de bénévoles. Des sentiers thématiques voient régulièrement le jour. Il est vrai qu’à ce jour il n’y a pas de sentier thématique sur l’aqueduc, mais certaines communes s’y sont intéressées (on peut voir un belle coupe de l’aqueduc protégée et mise en valeur dans un parc public à Collonges). D’autres endroits relativement bien accessibles mériteraient sans doute une mise en valeur de la sorte avec un peu de pédagogie (panneaux). un futur chantier pour les passionnés et/ ou les collectivités du Mont d’Or ?

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s