Les deux pierres gravées du chemin de l’Eperon, à Saint-Romain-au-Mont-d’Or

Introduction

Le chemin de l’Eperon de Saint-Romain-au-Mont-d’Or est bordé sur sa partie gauche (en montant depuis Saint-Romain) par de longs et hauts murs de séparation des propriétés. Propriétés parmi lesquelles on retrouve le domaine de la Fréta. Ces terrains englobent le bois de Charézieu et s’étagent depuis les bords de Saône dans une zone en forte déclivité pour atteindre une zone de replat relatif (ou de moindre pente) dans laquelle s’est niché le chemin.

Continuer à lire … « Les deux pierres gravées du chemin de l’Eperon, à Saint-Romain-au-Mont-d’Or »

Visite d’une galerie de captage de la Fréta, à Saint-Romain-au-Mont-d’Or

Le domaine de la Fréta figure parmi les belles demeures de Saint-Romain-au-Mont-d’Or. Ce lieu d’exception fut la propriété d’un célèbre explorateur du XVIIIème siècle, Pierre Poivre.

Natif de Lyon, Pierre Poivre fut horticulteur, botaniste, agronome, missionnaire et administrateur colonial français. Pierre Poivre acquiert la propriété de la Fréta en 1758 qu’il fait aménager très probablement par Soufflot. Anobli en 1766, il s’installe définitivement à Saint-Romain en 1772 à l’age de 53 ans, à son retour des colonies après de nombreuses années à développer la culture des épices dans l’archipel des Mascareignes (Ile Maurice, la Réunion…). Continuer à lire … « Visite d’une galerie de captage de la Fréta, à Saint-Romain-au-Mont-d’Or »

La Croix des Gambins à Poleymieux-au-Mont-d’Or

Localisation
Cette croix est située sur la commune de Poleymieux, au hameau des

ign-grand-cercle
Source : Géoportail IGN

Gambins, à une vingtaine de mètres du carrefour entre la route des Gambins et la montée des Chavannes.

Elle est posée au sommet d’un mur de propriété qui borde un sentier montant vers la combe St-Paul.

Orientation : Sud-Est
Altitude : 395 mètres

NB : cette croix est située à une vingtaine de mètres d’une autre croix se trouvant aussi sur un mur de propriété situé le long de la montée des Chavannes. Cette deuxième croix est légèrement masquée par de la végétation (haie arbustive). Continuer à lire … « La Croix des Gambins à Poleymieux-au-Mont-d’Or »

La Croix de Charézieux (ou du Grenay) à Saint-Romain-au-Mont-d’Or

plan_ign
Source : Géoportail IGN

Localisation
Cette croix est située au Nord-Est de la commune de Saint-Romain, non loin de la limite communale avec Couzon. Elle est implantée dans un renfoncement, côté intérieur du virage où se rejoignent l’avenue des Eaux Vives, la Route Neuve et la rue Paupière.

Latitude: 45.839460 N | Longitude: 4.828226 E
Altitude: 182 mètres

Continuer à lire … « La Croix de Charézieux (ou du Grenay) à Saint-Romain-au-Mont-d’Or »

La Croix du hameau du Mont Thou à Saint-Cyr-au-Mont-d’Or

plan-ign
Source : Géoportail IGN

Localisation

Cette croix est située sur la commune de Saint-Cyr, non loin de la limite communale avec Saint-Romain. Elle se trouve au hameau du Mont Thou, hameau implanté sur le flanc du Mont Thou, à environ 750m au Sud-Est de son sommet. Elle est placée sur un mur de propriété, à l’angle de la route du Mont Thou et du chemin de Salagon.

Latitude : 45.837117 N | Longitude : 4.805585 E Altitude : 437 mètres Continuer à lire … « La Croix du hameau du Mont Thou à Saint-Cyr-au-Mont-d’Or »

La Croix du Tignot à Couzon-au-Mont-d’Or

Localisation.
Localisation. Source : Géoportail IGN.

Localisation

La croix du Tignot est située sur la commune de Couzon, au bord du chemin rural n°48 marquant la limite avec Saint-Romain (sentier de la Fricoule).

La croix est implantée sur un petit délaissé de la parcelle E509.

Latitude : 45.84137531 N Longitude : 4.8190239 E

Altitude : 335 mètres Continuer à lire … « La Croix du Tignot à Couzon-au-Mont-d’Or »

Les tunnels du vallon de Chanelette à Saint-Romain-au-Mont-d’Or

Le vallon de Chanelette à Saint-Romain-au-Mont-d’Or est un secteur comportant un front de carrières encore aisément reconnaissable dans sa partie Nord. Nous avons choisi de décrire les deux tunnels de pierres sèches présents dans ce vallon pour plusieurs raisons :

– leur bon état de conservation

– leur proximité respective, qui permet une comparaison aisée.

– l’exceptionnelle datation d’un des ouvrages,

– la présence d’autres constructions témoignant de l’activité passée dans ce secteur, et conférant un intérêt patrimonial indéniable à l’ensemble : en contrebas deux maisons de carriers (en ruine), un captage d’eau daté de 1893, ainsi que les restes d’un ancien lavoir. A proximité immédiate : des terrasses de pierres sèches et des cabornes. A la base du front de taille d’une des deux carrières desservies : des inscriptions exceptionnelles datées laissées par des tailleurs de pierre.

Retrouvez ci-dessous l’intégralité de cet article au format .pdf

LES TUNNELS DU VALLON DE CHANELETTE v4